3. PECHPROPRE 2

Réflexion opérationnelle sur la mise en place d'une filière volontaire nationale de gestion des engins de pêche usagés (EPU)

Entre mars 2019 et septembre 2020, à la suite de l’étude PECHPROPRE, la Coopération Maritime a souhaité poursuivre ses travaux sur la thématique des engins de pêche usagés (EPU), l’étude PECHPROPRE 2 a donc été menée.

Ce projet cofinancé par l’Agence de la Transition (ADEME), le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES), le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) et la Coopération Maritime a eu deux objectifs principaux :

  • Mettre en place un atelier relatif à la gestion des Engins de Pêche Usagés (EPU) regroupant les différents porteurs de projets territoriaux
  • Réfléchir, de manière opérationnelle, à la mise en place d’une filière volontaire nationale à responsabilité partagée de gestion (collecte et de traitement) des EPU en se focalisant dans un premier temps sur les filets en polyamide (PA) et en cherchant également des solutions de recyclage pour les chaluts.

PECHPROPRE 2 a mené de manière simultanée 3 actions : des groupes de travail avec les acteurs de la mise en marché d’engins de pêche neufs, des ateliers avec les acteurs territoriaux mobilisés par la thématique EPU, des rencontres avec les acteurs locaux et portuaires.

Malgré les recherches de nouveaux acteurs pour le recyclage des chaluts, il n’a pas été possible de réaliser de tests de recyclage. Il sera donc nécessaire de poursuivre les travaux engagés sur les chaluts. Cette continuité est aussi nécessaire car plusieurs metteurs en marché ont adressé à la DPMA une lettre d’intention « étape » dont la réponse devrait apporter des précisions sur la marche à suivre avant janvier 2025.

Nos projets

Découvrez nos autres projets